Invasion de l'Albanie (1934)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invasion de l'Albanie (1934)

Message  Syllas le Lun 3 Juin - 11:53


Invasion de l'Albanie




Royaume d'Italie
Fascisme


Royaume d'Albanie
Autocratie
Commandants:
Vittorio-Emmaneuele III, roi d'Italie
Benito Mussolini, duce
Pietro Badoglio, commandant-en-chef
Alfredo Guzzoni, général
Commandants:
Zog Ier, roi d'Albanie
Forces en présence:
Armée italienne:
-37 régiments d'infanterie (37.000 hommes)
-10 régiments de blindés (5.000 hommes)
-10 régiments d'automitrailleuses (5.000 hommes)
-11 escadron de chasse (220 chasseurs)
-5 escadron de bombardiers légers (75 bombardiers légers)

Reggia Marina:
-2 Cuirassés
-4 Croiseurs Lourds
-6 Croiseurs légers
-20 Destroyers
-10 unités de barges de transport

Forces en présence:
-5 unités de miliciens (5.000 hommes)
-12 régiments d'infanterie (17.000 hommes)
-2 régiments d'infanterie alpine (2.000 hommes)
-1 régiment d'automitrailleuses (1.000 hommes)
-1 unité de vedettes (1.000 hommes)
Forces partiellement sabotées
Moral bas


Guerre en Albanie !

Albanie, premier semestre 1934

Suite à l'expiration de l'ultimatum italien adressé aux albanais, l'armée italienne, massée dans les Pouilles et en Dlamatie, passe à l'attaque! La marine et l'aviation italienne couvrent immédiatement le détroit d'Otrante et la côte albanaise, paralysant toute hypothétique tentative des quelques petits navires albanais de tenter d'intercepter les barges de transport de troupes, qui parviennent à débarquer en toute tranquilité plusieurs dizaines de milliers d'hommes, avant de repartir en arrière et d'amener l'autre partie des forces. L'armée albanaise, mal organisée, en partie sabotée, et centrée sur Tirana, est totalement incapable de monter une résistance. Des miliciens et des gendarmes défendent les villes cotières de Vlöre et Dürres, qui tombent après quelques heures, pendant que les véhicules se précipitent vers l'intérieur du pays. Leur avancée est ralentie non pas par la résistance albanaise, mais par la mauvaise qualité des routes; ils mettent plusieurs jours à atteindre Tirana, mais là, l'armée albanaise s'est effondrée sur elle-même, avec la majorité de ses effectifs ayant déserté! Le roi lui-même a pris la fuite vers le sud, mais l'avancée italienne l'empêche de gagner la frontière grecque. Il oblique alors vers l'est, et entre en Yougoslavie...
Après une semaine, l'Albanie est sous contrôle italien.

Pertes:


Italiennes:
25 hommes d'infanterie
1 barge de transport (a heurté un récif et coulé en revenant à vide)

Albanaises:
Toute l'armée est hors d'état de combattre.

  • L'Albanie devient une partie du territoire italien.

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum