La pacification du Shaanxi (1937)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La pacification du Shaanxi (1937)

Message  Syllas le Ven 15 Juin - 22:57


La pacification du Shaanxi (1937)



République de Chine
Autocratie



Clique des frères Ma
Autocratie



Parti Communiste Chinois
Marxisme-léninisme

Commandants:
Chine nationaliste:
Li Sen, président
Chiang Kai Tchek, premier ministre,
généralissime

Xue Yue, général
Clique des frères Ma:
Ma Zhongying, warlord
Commandants:
Mao Zedong, premier secrétaire
He Long, général
Forces en présence:
Nationalistes:
Ière armée du KMT (Chiang Kai Tchek):
45 unités de milice (45.000h)
100 unités d'infanterie (100.000h)
15 unités d'automitrailleuses (7.500h)
15 unités de cavalerie (15.000h)
Flying tigers (7 chasseurs, 4 bombardiers)
IIème armée du KMT (Yue Xue):
35 unités de milice (35.000h)
75 unités d'infanterie (75.000h)
5 unités de chasseurs alpins (5.000h)
5 unités de cavalerie (5.000h)
5 unités de stukas (500h)
IIIème armée du KMT (Ma Zhongying)
40 unités de milice (40.000h)
20 unités d'infanterie (20.000h)
10 unités de cavalerie (10.000h)

Forces en présence:
15 unités de milice (15.000h)
20 unités d'infanterie (20.000h)
5 unités de chasseurs alpins (5.000h)
1 unité de cavalerie (1.000h)

Guerre en Chine!


Mai-Juin 1937
Après des mois d'agitation et d'incidents dans le Shaanxi, où depuis quelques années se sont réfugiés les communistes chinois après avoir étés expulsés de l'est du et centre du pays. Affaiblissant encore davantage leur cause, certains ont quitté le pays, se réfugiant avec leurs familles en URSS.
Une série d'incidents frontaliers ont décidé le généralissime Chiang Kai-Tchek qu'il était temps d'en finir avec les perturbations permanentes causées par les communistes. L'unité de la Chine en dépend!
Le 10 mai 1937, l'armée du Kuomingtang entre dans les territoires contrôlés par les communistes, et engage leurs troupes. Il ne s'agit pas d'une petite opération: les nationalistes ont envoyé l'élite de leurs forces sur place: les divisions modernes regroupées en la première armée (plus de 150.000h), sous le commandement personnel de Tchang Kai-Tchek, comprenant artillerie moderne, avions et blindés légers, approchant du sud depuis Xi'an. Une deuxième armée de 120.000 hommes fait mouvement depuis Lvliang afin d'accentuer depuis le nord-est la pression sur la base principale des communistes, Yan'an. Enfin, une troisième troupe, comprenant les divisions musulmanes de la clique des Frères Ma ainsi que des troupes motorisées du KMT se dirige depuis Qingyang vers Yan'an, menaçant d'entièrement prendre en tenaille les communistes.

Ceux-ci disposent leurs forces de façon à créer des embuscades dans les montagnes et à harceler en permanence les nationalistes. Toutefois, face à la supériorité numérique écrasante ainsi qu'à la présence d'avions, les rebelles ne sont pas en mesure d'opérer efficacement et se retirent dans la montagne. A la fin du mois de juin, la première armée a pris Luochouan, à mi-chemin entre Xi'an et Yan'an, tandis qu'au nord le général Yue Xue a installé d'importances défenses à Suide et expulsé entièrement les partisans communistes avant de préparer la marche vers le sud. Enfin, l'armée de la clique des Ma est arrivée à Yongningzhen, avec des escadrons de cavalerie en reconnaissance jusqu'aux confins des défenses de Yan'an.
A moins d'un miracle, les communistes vont devoir abandonner leurs bases et recommencer la Longue Marche...

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pacification du Shaanxi (1937)

Message  Syllas le Dim 17 Juin - 0:09

Juillet-août 1937

Lentement la tenaille nationaliste se referme sur le repaire des communistes chinois. Durant l'été, les troupes de la Première Armée sous les ordres de Tchang Kai-Tchek avancent rapidement à travers les gorges sinueuses du Shaanxi. Des embuscades communistes causent de cruelles pertes à l'armée du Kuomingtang, mais ce ne sont que des piqures d'insectes face au gigantesque déploiement de force nationaliste. Une à une les positions du PCC tombent. Fin août, le général Tchang a installé son camp à dix kilomètres de Yan'an, et soumet les fortifications communistes dans la montagne à un bombardement continu de ses pièces d'artillerie moderne et de ses avions.
En parallèle, le général Xue Yue a progressé vivement avec sa Deuxième Armée depuis le nord est, et envoyé un rideau de cavalerie faire jonction avec la Première et la Troisième Armée, occupant par loà Ansai et Yangchang avant que les communistes ne puissent organiser de défense efficace face à un adversaire arrivant de derrière. Pendant ce temps, le gros de l'armée avance également vers Yan'an. Fin août, l'avant-garde de Xue se trouve à une vingtaine de kilomètres du repaire de Mao Zedong.
Enfin, la Troisième Armée du général Ma a adopté une stratégie différente, se divisant en cinq colonnes qui ont prudemment traversé les montagnes et se sont mutuellement soutenues. Après avoir étés arrêtés au niveau d'un col pendant cinq semaines, ils percent et dispersent les troupes adverses, dont une bonne partie s'enfuient dans les montagnes. D'ici deux semaines, l'armée de l'ouest elle aussi fera jonction à Yan'an, achevant d'encercler les communistes.
On rapporte que dans la ville, le chaos aurait éclaté. Une mutinerie pro-nationaliste aurait été arrêté de justesse, et des rumeurs de fuite des principaux dirigeants du PCC coureraient. Ce qui n'est pas une rumeur c'est que, dans l'explosion d'un obus nationaliste dans le quartier général communiste, le chef vétéran Wang Ming a été tué, tandis que Zhou Enlai aurait été gravement blessé. Il semblerait que la "pacification" du Shaanxi soit sur le point d'être achevée...

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pacification du Shaanxi (1937)

Message  Syllas le Dim 17 Juin - 22:46

Septembre-octobre 1937

La pacification du Shaanxi se termine en septembre. Les troupes de l'armée du KMT entrent dans Yan'an, et rapidement confinent les communistes à leurs bunkers. Finalement, des négociations semblent être menées, et le 7 septembre, les habitants de la ville assistent au départ des communistes. Encadrés par deux impresionnantes colonnes de soldats nationalistes, les hommes de Mao Zedong prennent la toute du nord, désarmés. Un convoi séparé transporte leur armement, le tout vers la frontière mongole, qu'ils atteignent à la fin du mois.
Le général Tchang Kai-Tchek décrète officiellement que le Shaanxi a été pacifié et que la république de Chine a récupéré la pleine souveraineté sur ce territoire. Il nomme le général Xue Yue administrateur militaire de la région.

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pacification du Shaanxi (1937)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum