Guerre civile espagnole (1936-1939)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guerre civile espagnole (1936-1939)

Message  Syllas le Dim 10 Juin - 0:07


La guerre d'Espagne



République d'Espagne
Sociale-démocratie
Défaite


Forces Nationalistes
Autocratie
Victoire
Commandants:
Manuel Azana, premier ministre
Vicente Lojo Lluch, général
Commandants:
Francisco Franco, généralissime
Emilio Mola, général
José Sanjurjo, général
Gonzalo Queipo de Llano, général
Juan Yagüe, colonel
Forces en présence:
Armée républicaine
120 unités de miliciens
100 unités d'infanterie
18 unités d'automitrailleuses
2 unités de blindés
14 unités de cavalerie
Aviation républicaine
2 unités de chasseurs
1 unité de bombardiers légers
Flotte républicaine
1 cuirassé (obsolète)
3 croiseurs légers
14 destroyers
18 vedettes (1,8 unités)

Forces en présence:
Armée nationaliste
130 unités de miliciens
160 unités d'infanterie
25 unités d'automitrailleuses
5 unités de blindés
20 unités de cavalerie
Fuerzas Aeras Nationalistas
2 escadrilles de chasseurs
1 escadrille de bombardiers légers
Marine nationaliste
1 cuirassé (obsolète)
1 croiseur léger
1 destroyer
13 vedettes (1,3 unités de vedettes)


Guerre en Espagne!

Une guerre civile a éclaté en Espagne!


Alors que le mouvement nationaliste a réussi à s'emparer d'un important tiers du pays dès les premiers jours, les républicains ont établi une position défensive à Madrid, où le coup de force à échoué. Toutefois, à Seville, les nationalistes ont établi une forte position, et débarquent rapidement d'importantes forces en provenance d'Afrique. qui broient la résistance républicaine en Estremadure et parviennent à faire jonction avec le front nord. Pendant ce temps, les républicains renforcent leur contrôle sur le centre et l'est du pays.



Dernière édition par Syllas le Lun 2 Juil - 12:08, édité 2 fois

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre civile espagnole (1936-1939)

Message  Syllas le Lun 11 Juin - 23:38

Septembre 1936- Décembre 1936


L'offensive nationaliste continue en Espagne, avec à partir du 6 novembre l'arrivée de contingents devant Madrid, et le début d'un siège qui promet de s'inscrire dans la durée. Dans le sud, une bonne partie de l'Andalousie passe sous contrôle nationaliste, tandis que dans le nord, les Asturies et la Cantabrie sont désormais également entre les mains de Franco. Au passage, les mouvements s'opposant aux militaires sont impitoyablement éliminés. L'apport important d'aide matériel extérieure est notamment remarqué dans les combats, ainsi que de volontaires des brigades internationales du côté républicain.

Le 6 novembre, la capitale de la république est transférée loin dans la zone contrôlée par les loyalistes, à Valence, afin d'échapper à une potentielle prise de Madrid.

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre civile espagnole (1936-1939)

Message  Syllas le Ven 15 Juin - 22:58


janvier 1937 - Juin 1937


Le siège de Madrid, entamé avec force par les nationalistes l'année dernière, est accentué tandis que les forces nationalistes convergent depuis le nord, l'ouest et le sud, menaçant de prendre en tenaille la capitale espagnole. Toutefois, une audacieuse défense suivie d'une contre-offensive à Guadalajara parviennent à dégager la cité et à rétablir les positions défensives. En mars, Franco abandonne temporairement l'offensive, préférant porter son attention au nord.

L'aviation légionnaire et la Legion Condor entament notamment des bombardements de grande ampleur au pays Basque, écrasant les villes républicaines sous des tapis de bombes!
Profitant du désarroi causé par la suprématie aérienne localisée des nationalistes, ceux-ci prennent d'assaut les positions républicaines basques, malgré la défense courageuse des loyalistes et des brigades internationales. Fin juin, Bilbao, la plus formidable forteresse d'Espagne, tombe entre les mains de Franco.

Ce dernier semble alors prêt à diriger son effort vers l'est, probablement afin de conquérir la vallée de l'Ebre, et couper en deux les terres républicaines...

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre civile espagnole (1936-1939)

Message  Syllas le Mer 20 Juin - 17:02


Juillet 1937 - Décembre 1937


L'offensive nationaliste continue puissamment dans le nord: après la chute de Bilbao, les nationalistes progressent vers l'ouest, et démantèlent progressivement les défenses asturiennes. Les tentatives de républicains de lancer des attaques de diversions autour de Madrid ne réussissent qu'à ralentir les nationalistes, qui finissent par s'emparer de la dernière place forte républicaine du nord, Gijon, le 21 octobre. Des milliers de troupes républicaines et de civiles évacuent précipitamment ce port par la mer, la plupart d'entre eux tentant de fuir en France.

Au sud, le front est relativement stable, mais le 15 décembre, les républicains décident de frapper un grand coup. Sous le commandement du général Savaria, 100.000 soldats et miliciens s'approchent des trois côtés de la petite ville montagneuse de Teruel, défendue par 9.500 hommes du colonel Rey d'Harcourt. Ce saillant séparant presque la Catalogne du reste de l'Espagne républicaine est en effet une grave menace stratégique pour les républicains, dont les communications et le ravitaillement sont compliqués.
Néanmoins, dès les premiers jours, il est clair que l'attaque se révélera plus compliquée que prévue... Dans la neige, la montagne et les combats urbains, les soldats du clonel Rey d'Harcourt se révèlent féroces, et les républicains perdent près de 20.000 hommes pour prendre la petite ville. Toutefois, même lorsqu'ils y pénètrent, ils ne parviennent pas à briser la résistance; la bataille dégénère en une série de terribles combats de rue, presque du corps-à-corps, par des températures polaires...

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre civile espagnole (1936-1939)

Message  Syllas le Mar 26 Juin - 0:04


Janvier 1938 - août 1938


Malgré les premiers résultats encourageants pour les républicains de la bataille de Teruel, le général Franco comprend rapidement qu'il tient là une occasion de vaincre de manière décisive les républicains. Il envoie de nombreuses troupes depuis les Asturies et le front madrilène afin de soutenir la défense de la cité durant un hiver qui restera dans les mémoires comme l'un des plus froids de mémoire d'espagnol. Teruel s'avère être un gouffre où les forces vives de la république s'engouffrent, et finalement, au printemps, l'offensive dans la vallée de l'Ebre échoue. Immédiatement, les nationalistes contre-attaquent et enfoncent le front républicain, occupant de nombreuses villes de la basse vallée du fleuve, jusqu'à atteindre la mer entre Castellon et Tortose. C'est une véritable déroute chez les républicains, dont les troupes refluent en désordre vers Barcelone et Valence.

La situation des républicains est critique; leur territoire est désormais coupé en deux par les nationalistes. Les meilleures troupes de la république ont succombé dans la neige de Teruel, tandis que les terrifiants soldats de la Legion franquiste occupent désormais un tronçon de Catalogne et d'Aragon essentiel aux communications et à la profondeur stratégique républicaine. Désormais, il faut croire que la chute de la république n'est plus qu'une question de temps.

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre civile espagnole (1936-1939)

Message  Syllas le Ven 29 Juin - 15:34


Septembre 1938 - Février 1938


Après l'effondrement du front républicain lors de la bataille de l'Ebre, les forces nationalistes poussent l'offensive et avancent depuis leur saillant, d'abord vers le nord, transférant davantage de forces carlistes et galiciennes depuis les Asturies et le front nord. Ces détachements permettent d'emporter la victoire sur les républicains défendant Lleida et la Catalogne, qui est envahie! En octobre, les brigades internationales restantes évacuent Barcelone après une parade en leur honneur.
Désormais, plus rien ne semble pouvoir arrêter les franquisets. Le 26 janvier, ils capturent Barcelone et sécurisent toute la Catalogne. Lentement, leurs forces refluent vers le sud, tandis qu'une offensive de grande ampleur se prépare sur Madrid, toujours en partie assiégée...

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre civile espagnole (1936-1939)

Message  Syllas le Dim 1 Juil - 21:09


Mars 1939 - Avril 1939


C'est la fin des républicains en Espagne. Les milices républicaines et les unités loyalistes sont disloquées et s'enfuient, tandis que les communistes et les anarchistes, nombreux sur la cote est, sont systématiquement traqués et éliminés par les soldats nationaliste et les redoutables brutes de la phalange. Les troupes nationales avancent sans rencontrer de résistance depuis la vallée de l'Ebre vers valence, tandis que à l'ouest la ville de Madrid, après trois ans de siège, tombe entre les mains du général Franco!
Le 1er avril, Franco nproclame la fin de la guerre civile. Toute le territoire espagnol est sous son contrôle.

A la frontière française, près de 250.000 républicains se massent et demandent l'asile, tandis que 100.000 autres approchent les côtes françaises par bateau. Le premier ministre Manuel Azana demande le statut de réfugié politique à Paris...

  • La faction "Espagne républicaine" est éliminée. Tout ses territoires restants passent à l'Espagne nationaliste.
  • Bonus "le retour victorieux de la légion Condor"pour l'aviation allemande;
  • Bonus "les expériences de la guerre d'Espagne" pour l'infanterie les français, anglais et italiens.

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre civile espagnole (1936-1939)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum