Troisième guerre balkanique (1936)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Troisième guerre balkanique (1936)

Message  Syllas le Jeu 7 Juin - 2:20


La troisième guerre balkanique



Royaume de Roumanie
Démocratie autoritaire - bonapartisme



Royaume de Yougoslavie
Autocratie


Victoire


Royaume de Bulgarie
Démocratie autoritaire - bonapartisme

Défaite
Commandants:
Carol II, Roi de Roumanie
Gheorghe Tătărescu, premier ministre
Petre Dumitrescu, c-en-c

Aleksandr I., roi
Dušan Simović, c-en-c
Commandants:
Boris III, Tsar
Georgi Kyoseivanov, premier ministre
Vladimir Stoychev, c-en-c
Forces en présence:
Roumanie:
  • 8 divisions d'infanterie (80 unités, 80.000 h.);
  • 40 unités de blindés (45.000 h.)
  • 7,5 unités de chasseurs (150 avions)
Yougoslavie:
  • 1 division d'infanterie (10 unités; 10.000 h.);
  • 1 unité d'automitrailleuses (50 véhicules, 500 h.);
  • 1 unités de blindés (45 unités, 500 h.);
  • 2 unités de cavalerie (2.000 h)
  • 5 bombardiers légers (100 h).
  • 1 flottille de haute mer

Forces en présence:
Bulgarie:
  • 1,3 division de la milice (13 unités; 10.000 h.)
  • 3 divisions d'infanterie (30 unités; 30.000 h.)
  • 1 division d'automitrailleuses (10 unités; 5.000 h.)
  • 5 unités de blindés (5 unités; 2.500 h)
  • 1 unité de chasseurs alpins (1.000 h.)
  • 2 unités de cavalerie (2.000 h)
  • 20 chasseurs (1 unité)
  • 15 bombardiers légers (1 unité)

Guerre dans le Balkan!

Front Nord

Dès l'instant où les troupes roumaines ont franchi en bacs et sur des ponts le Danube, elles ont étés vivement accueillies par les soldats bulgares qui avaient pris position depuis quelques mois sur la rive sud du fleuve. Retranchés dans des petites casemates de sable et dans des bâtiments, elles ont offert une vive résistance aux agresseurs à Vidin, Lom, Oryahovo, Systov et Rousse. Après trois jours de combats acharnés et grâce à une attaque sur l'arrière des cavaliers yougoslaves, les roumains ont étés en mesure de prendre d'assaut Vidin et ont forcé les troupes bulgares à une retraite désordonnée vers le sud, vers la petite ville de Belogradchik. A Lom, les combats ont étés exceptionnellement durs, et à la fin du mois de janvier, les roumains ne tiennent qu'une partie de la ville. C'est lorsque l'armée ouest, passant par la région de Vidin, culbute les forces se réorganisant vers Belogradchik, se referme, en concert avec les forces ayant occupé dès le 2 janvier Kozdoulou,i sur l'arrière des défenseurs de Lom que ceux derniers se rendent. Ce sont 4.000 soldats réguliers et 1.500 miliciens qui tombent en captivité roumaine. Cela terminé, les troupes roumains poursuivent l'avancée vers Montana, et campent fin février à Boichinovti et bombardent la ville.
Dans le front central, les défenses bulgares, clairsemées, s'effrite rapidement, et les troupes bulgares retombent en bon ordre vers Pleven.
Plus à l'est, les troupes roumaines ne parviennent pas à prendre correctement pied à Rousse, où les troupes bulgares offrent une résistance particulièrement opiniâtre, rejetant péniblement après deux semaines de combats impitoyables les armées roumaines hors de la rive droite du Danube.
Dans la région de la Dobroudja, à l'extrême est, la guerre se développe en faveur des roumains, qui passent sans difficulté les défenses bulgares à Silistra et la Dobrich. En désordre, les troupes bulgares se replient sur Varna, laissant un grand vide dans le front au niveau de Shouten...

Durant toute l'opération, l'aviation roumaine domine le ciel bulgare, et parvient également à détruire trois bombardiers bulgares au dessus de Pleven.

Front ouest
A l'ouest, les troupes yougoslaves surprennent des bulgares peu préparées à une attaque par l'ouest, et l'etat-major doit rapidement transférer des forces depuis le front nord, ainsi que depuis la garnison de Sofia. De violents combats éclatent autour de Kjustendil, et à la fin du mois de février, la ville tombe aux mains des yougoslaves après de graves pertes. Au sud, Blagoevgrad est occupée sans coup férir par un détachement de cavalerie yougoslave.
Au nord, Dragoman et Grodesh sont occupés par les forces yougoslaves après quelques escarmouches, et les tentatives de reconquête par la garnison de Sofia échouent. La prise de ces positions stratégiques menace gravement l'approvisionnement de la position défensive vitale de Montana. Enfin, tout au nord la cavalerie yougoslave a participé à la prise de Vidin, et suit les roumains dans leur marche vers Montana.
L'aviation yougoslave a été en mesure de bombarder certains quartiers de Sofia, mais un appareil a été détruit par les défenses anti-aériennes bulgares, et deux, mis hors d'Etat de combattre, se sont posés en urgence à Skopje.

Après deux mois de conflit, la situation bulgare semble très difficile. Plusieurs sections du front sont enfoncées, et la menace que les yougoslaves font peser sur Sofia inhibe fortement la profondeur stratégique bulgare...

ODB du début du conflit.
Table des unités


Dernière édition par Syllas le Dim 10 Juin - 22:53, édité 6 fois

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième guerre balkanique (1936)

Message  Syllas le Jeu 7 Juin - 22:53

Mars 1936-avril 1936


Front Nord

La poussée roumaine sur le front nord se poursuit. Sur le tronçon ouest, les alliés font face à une tentative de contre-attaque à Montana, que les bulgares tentent à l'articulation entre les armées yougoslaves et roumaines, notamment avec l'aide de troupes blindées toutes fraiches. Toutefois, la fatigue des troupes en repli de Vidin, ainsi que le manque d'expérience des tankistes font échouer la tentative, malgré quelques soutiens initiaux. A la fin du mois d'avril, l'armée bulgare se replie en bon ordre sur Vratsa et Mezdra. Sans attendre après la prise de Montana, elles essayent d'engager les troupes à Vratsa. Dans un premier temps, ils parviennent à culbuter les forces bulgares, mais celles-ci se ressaisissent et parviennent à ralentir considérablement les alliés. A la fin du mois d'avril, les bulgares sont au bord de l'effondrement dans cette région, et ne tiennent que par quasi-miracle uniquement.

A Pleven, les forces roumaines prennent d'assaut les environs et la ville, broyant les forces roumaines qui s'étaient retirées en désordre depuis les ponts du Danube. La réserve de Pleven ne suffit pas à résister, tandis qu'une colonne de blindés neufs arrivant en renforts n'arrive pas à temps, et stationne à Veliko Turnovo au moment de l'assaut. L'armée de Pleven se retire en désordre vers Lovech, laissant Turnovo, où deux divisions se retranchent, exposée.

Après encore trois semaines d'impitoyables combats et notamment l'arrivée sur l'arrière de troupes roumaines depuis Svishtov et Silistra, la ville de Rousse tombe entre les mains des roumains, et seule une infime fraction des troupes parvient à briser l'encerclement et à fuir vers Razgrad. En chemin la majorité de ces survivants jette ses armes et déserte.

Dans la Dobroudja, les troupes roumaines culbutent les blindés neufs de l'armée bulgare à Shouten, tandis que l'armée venant de prendre Dobrich descend et prend d'assaut Varna. Là, en conjonction avec la flotte yougoslave tout juste entrée en mer Noire, la ville est prise sous double bombardement. Un régiment de blindés et un de cavalerie fuient vers Burgas et y reconstituent hativement une défense. Un aviso de la flotte bulgare et un régiment d'infanterie tombent entre les mains des roumains à Vargas.
L'armée roumaine avance vers Burgas, et met le siège devant la cité précisément le 29 avril.

Front ouest
Les forces yougoslaves se fortifient dans Kjustendil, Blagoievgrad, Dragoman, Godesh et Breznik. Les blindés et l'infanterie yougoslaves, avec l'aide de l'aviation, effectuent de toutes façons un raid sur Pernik et capturent une importante force de miliciens bulgares, affaiblissant encore davantage les résistances des forces de défense de Sofia. Depuis Blagoeivgrad, les automitrailleuses yougoslaves effectuent plusieurs raids dans la vallée Thrace, mais des blindés en arrivage depuis le sud, dans la région de Plovdiv, les forcent à se replier.

ODB du début du conflit.
Table des unités

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième guerre balkanique (1936)

Message  Syllas le Sam 9 Juin - 0:01

Mai 1936- Juin 1936


Front Nord
L'assaut final des alliés contre le dispositif bulgare autour de Vratza et Mezdra parvient finalement à débloquer la situation, et bouscule les forces bulgares vers Svoge et Botevgrad, où elles se retranchent. Une division d'infanterie fraiche monte depuis la garnison de Sofia, et vient renforcer la position à Svoge, où ils érigent d'importantes barricades afin de tirer parti du relief escarpé du Balkan.
Le corps d'armée central engage les forces en retraite de Pleven au niveau de la ville de Lovech, et parvient à les battre, malgré une défense acharnée. Un régiment d'infanterie bulgare y est fait prisonnier, et un autre se retire vers Troyan, puis Klissoura, où il tente de remettre en place une défense. Toutefois, l'escadron de cavalerie chargé de la position de Lovech parvient à s'enfuir quasi-intact vers Veliko Turnovo, renforçant cette garnison.
Plus à l'est, les troupes roumaines se concentrent pour un assaut vers Veliko Turnovo. L'importante garnison de cette ville est renforcée par un escadron de cavalerie en retraite de Pleven, une troupe de deux régiments en retraite en bon ordre depuis Popov, et une unité de la milice fraichement levée. Cette forte concentration de forces a également eut le temps de créer des défenses rapides, barricades, bunkers légers et retranchements.
Une armée roumaine en provenance de Pleven, Rousse et Shoumen se concentrent et tentent une attaque rapide sur Veliko Turnovo avec des forces d'une taille équivalente. Après quatre jours de combats intenses dans les faubourgs de la cité, les bulgares parviennent à briser l'assaut roumains, et à les rejeter au-delà de la rivière Rosica. Le forces roumaines tentent alors d'assiéger la cité, et de la déborder par le sud, mais les contreforts du Balkan dans le sud gênent la manœuvre des chars roumains, qui subissent une défaite face aux unités d'infanterie et de blindés légers bulgares au niveau d'Elena, détruisant pas moins de trente tanks roumains. A la fin du mois de mai, la position, correctement approvisionnement depuis la vallée Thrace par les étroites routes montagneuses que les roumains ne peuvent pas obstruer, tient encore bien.
Sur la côte, les troupes roumaines entrent dans Burgas, que les bulgares ont abandonné sans tenter de défendre. D'importantes explosions ont lieu dans les arsenaux dès le début de l'occupation, tuant un certain nombre de soldats roumains. La flotte bulgare tente également une dernière sortie contre les navires yougoslaves, coule un aviso, avant de revenir, battue, au port, et de se saborder dans la baie de Prmorsko.
L'armée occupant auparavant Burgas a préféré se retirer vers Yambol, où elle commence à mettre en place d'importantes défenses, s'adossant sur le cours de la rivière Tundzha.

Front ouest

Peu de changements sur le front ouest, à part le fait que les forces yougoslaves ont tenté des coups de main le long de la rivière Struma, jusqu'à Kresna et Petrich à la frontière grecque, expulsant les quelques derniers miliciens et représentants bulgares dans la province de Blagoievgrad. Une lente avancée des troupes yougoslaves aboutit au début du bombardement de Sofia par des pièces d'artillerie lourde tout juste arrivées de Belgrade et positionnées à Breznik.

ODB du début du conflit.
Table des unités

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième guerre balkanique (1936)

Message  Syllas le Dim 10 Juin - 0:01

Juillet 1936- Août 1936


Front Ouest:

A l'ouest, l'armée alliée marche après la prise de Mezdra sur Botievgrad, ignorant l'armée bulgare qui s'est retirée en désordre plus à l'ouest sur Svoge. Au passage, l'important corps de miliciens la composant se disperse en grande partie dans les montagnes du Balkan. Certain de ces troupes de combattants, connaissant bien le terrain, se dispersent dans le relief, et tendent plusieurs embuscades à la fin de l'été à des corps d'éclaireurs roumains.
Toutefois, les troupes yougoslaves ne se contentent pas de suivre la manœuvrent, et tentent un assaut de diversion sur Svoge (lequel cesse après deux jours, mais fait son effet en attirant un régiment de la garnison de Sofia), qui s'avère toutefois être une diversion permettant aux autres forces yougoslaves de prendre Kostinbrod au sud, à dix kilomètres en banlieue de Sofia. L'artillerie yougoslave bombarde désormais la capitale en continu. Plus au sud, près de Pernik, les forces yougoslaves approchent rapidement de la banlieue sud de la capitale, profitant de la paralysie des bulgares causée par l'encerclement en cours de la région.


Front Central:
Le gros de l'armée en provenance de Pleven continue sa route vers le sud, et entame la traversée du Balkan, harcelée par des restes de l'armée bulgare ainsi que par le régiment retranché derrière le col de Klissoura. A la fin du mois de juillet commence l'engagement au niveau du col, qui coûte de nombreuses pertes aux roumains. Une vingtaine de blindés y sont détruits avant qu'une percée soit réalisée et que la défense bulgare s'effrite. Les survivants se replient sur Plovdiv. L'autre partie de l'armée centrale se dirige vers l'est, vers Gabrovo, où elle arrive le 24 juillet. Deux jours plus tard, elle est prise à partie avec deux régiments motorisés de l'armée bulgare en provenance de Veliko Turnovo, qui parviennent à l'en chasser, et les forcent à se replier sur Sevlievo, sauvant temporairement l'approvisionnement du saillant. Dans ce dernier, les trupes bulgares, retranchées, défient encore toutes les tentatives roumaines d'assaut.

Front est:
Les roumains en provenance de Burgas traversent la plaine Thrace afin de traverser le fleuve Tundzha, mais rapidement il s'avère qu'une partie de la cavalerie des forces de Yambol s'est glissée derrière les lignes et a menacé l'approvisionnement des roumains, les forçant à revenir en arrière afin de sécuriser le territoire au nord-ouest de Burgas. Ca n'est que mi-août qu'ils reprennent leur plan, se séparant en deux corps: le gros de l'infanterie se dirige vers Sliven, tandis que les blindés prennent la route d'Elhovo. C'est là qu'ils sont attendus par la cavalerie et les automitrailleuses bulgares, qui profitent du délicat passage de la rivière pour les attaquer, et leur inflige une sévère défaite, détruisant la moitié des blindés. Les forces restantes se retirent vers Burgas. Au nord, les roumains prennent position à Sliven sans coup férir, mais préfèrent attendre les instructions du GQG avant d'attaquer Yambol.

Dans le ciel, l'aviation alliée domine clairement, mais les escadrilles bulgares parviennent encore à maintenir un certain contrôle au-dessus de Sofia.

ODB du début du conflit.
Table des unités

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième guerre balkanique (1936)

Message  Syllas le Dim 10 Juin - 22:59

La Bulgarie cède Varna, Dobrich, Silsitra, Razgrad, Dobrich, Vidin, Montana et les bords du Danube à la Roumanie.

La Bulgarie cède Kjustendil et les territoires frontaliers à l'ouest de Pernik et Sofia à la Yougoslavie.

La Bulgarie paiera un tribut à la Roumanie.

La Roumanie et la Yougoslavie signent un traité de non-agression de vingt ans avec la Bulgarie.

_________________
[img][/img]

Vanitas vanitatum - La gloire est le soleil des morts. (Balzac)

Shikata ga nai

Syllas
Admin

Messages : 2300
Date d'inscription : 22/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://yearsofglory2.forumculture.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Troisième guerre balkanique (1936)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum